Le SCOTTISH TERRIER

....la classe !!!


Tarif : mâle - femelle 1500€

Chiot  Inscrit LOF, pucé, complètement vacciné (Primo + rappel CHLPPi),              avec passeport et certificat vétérinaire

Elevage scottish terrier

Chantal et François LE PAPE - Le Boulay - 27580 Chaise Dieu du Theil

CHIOTS DISPONIBLES

 

Le Scottish Terrier : Fidèle et très attaché à son maître, plein de dignité, indépendant et peu démonstratif mais courageux et très intelligent.

Chiot scottish terrierAspect général :


Hardi mais jamais agressif solidement construit, robuste, bien musclé. Aujourd’hui chien de compagnie mais ayant gardé ses instincts de chasseur.
Taille 25 à 28 cm, poids 8 à 10 Kg – Couleur : noir, bringé ou froment.

Les origines :


Elles sont obscures, même si un Ecossais farceur prétendait que « le Scottish terrier vivait dans les Highlands quand l’Europe subissait l’occupation romaine et même quand Abraham cheminait vers Canaan » !!
Une race de petits terriers à poil dur, élevée principalement pour le travail, vivait il y a une centaine d’années dans les Western Highlands et les Hébrides. Dans ces temps anciens, l’Ecosse était un pays sauvage et peu accessible aux voyageurs. En conséquence, les terriers utilisés pour le travail pouvaient avoir des types très différents suivant les localités et la personnalité de l’éleveur.

La première  exposition canine date de 1859 mais il faudra attendre encore une vingtaine d’années pour que soit créée la classe «Scotch terrier à poil dur ». A peu près à la même
Epoque fut rédigé le premier standard. Un fait important est à noter, ce sont les couleurs reconnues : variation de toutes les teintes de gris, bringés, la meilleure couleur étant le bringé roux avec le museau et la pointe des oreilles noire. Il n’est jamais mentionné la couleur noire qui n’apparaîtra que vers 1890 et ce n’est que vers 1930 qu’elle deviendra populaire.
Ce type de Scottish terrier se développa dans les régions d’Ecosse : Blackmount part of pershire, Moor of rannoch et les districts avoisinants. Vers 1880, un certain Captain Mackie voyagea dans ces contrées à la recherche de terriers. Il rendit visite aux chasseurs de renard qui avaient les mêmes lignées de terriers depuis plus de 60 ans, et les chiens qu’il acheta furent ceux qui fondèrent la race actuelle.

Scottish terrierSon comportement


Le Scottish a un look bien particulier qui le fait ressembler à un vieux colonel anglais. Son air distant en décourage plus d’un, d’autant plus qu’il ne fait aucun effort pour séduire les étrangers qui l’intéressent peu. Il ne faut pas se fier à son air snob, en réalité, il est très gai, très enjoué, capable de toutes les facéties, il possède une forte personnalité. Très jeune, il surprendra son maître par sa maturité. Il fait peu de bêtises, mais il n’est pas pour autant « bonnet de nuit », il participe avec entrain aux jeux des enfants. On pourrait le croire têtu, en réalité, il obéit à son heure. Il n’est pas soumis, mais il connaît les limites à ne pas dépasser. Pour le faire obéir, il faut ruser et savoir user de ses faiblesses, en particulier de sa gourmandise. Il n’est pas sportif. Il est préférable de limiter la longueur des promenades, car il se fatigue vite. Il adore l’eau, il faut donc être très vigilant car nombreux sont les Scottish qui se sont noyés dans des piscines. Il est très maniaque et a horreur que l’on change ses habitudes.

Ses aptitudes


Il choisit son maître avec lequel il entretient des rapports privilégiés différents d’avec le reste de la famille. C’est un excellent gardien qui défend sa propriété. Sa voix est impressionnante pour sa taille, et les intrus devront se méfier de ses mâchoires puissantes.

Scottish terrierConseils et utilisations


Le Scottie n’est pas le chien de n’importe qui car son caractère est fort. Il faut être diplomate et avoir une bonne dose d’humour pour supporter son flegme britannique. Si la couleur noire est la plus demandée et la plus connue, depuis quelques années, l’élevage de chiens de couleur « froment » se développe dans notre pays. Cette couleur plait beaucoup et les froment ont un caractère légèrement différent des noirs ou des bringés. Ils sont plus enjoués, un peu plus turbulents, plus « clowns ».
Le Scottish a conservé des instincts ancestraux de chasseur, il prend un malin plaisir à poursuivre les poules ou le chat du voisin.

 

Eleveur scottish terrier

Franklin ROOSEVELT et son Scottish FALA

Royal Canin


facebook